Institut Génétique Reproduction et Développement

Recherche


Notre projet est centré sur l’étude des mécanismes épigénétiques contrôlant l’acquisition d’une identité cellulaire au cours du développement des mammifères.  Il se focalise pour cela sur une structure chromatinienne atypique, nommée domaine « bivalent », qui confère aux gènes qui la possède un état intermédiaire entre le verrouillage et l’activation et qui est pressentie pour jouer un rôle décisionnel dans le développement. Le projet vise plus particulièrement à caractériser le rôle de ces structures et à  élucider les mécanismes impliqués dans leur contrôle au cours du développement murin, associé à l’identification des causes de leur dérégulation dans des pathologies humaines.  Nous utilisons  pour cela deux modèles complémentaires,  l’empreinte parentale chez la souris et le gliome chez l’homme.

Recherche


2021

E. Le Boiteux, F. Court, P. Guichet, C. Vaurs-Barriere, I. Vaillant, E. Chautard, P. Verrelle, B. Costa, L. Karayan-Tapon, A. Fogli and P. Arnaud, “Widespread overexpression from the four DNA hypermethylated HOX clusters in aggressive (IDHwt) glioma is associated with H3K27me3 depletion and alternative promoter usage.”, Molecular oncology, vol. 15 (8) , pp. 1995–2010, 2021.

2020

B. Montibus, J. Cercy, T. Bouschet, A. Charras, S. Maupetit-Mehouas, D. Nury, C. Gonthier-Gueret, S. Chauveau, N. Allegre, C. Chariau, C. Hong, I. Vaillant, C. Marques, F. Court and P. Arnaud, “TET3 controls the expression of the H3K27me3 demethylase Kdm6b during neural commitment.”, Cell. Mol. Life Sci., 2020.
C. Goncalves, E. Le Boiteux, P. Arnaud and B. Costa, “HOX gene cluster (de)regulation in brain: from neurodevelopment to malignant glial tumours.”, Cell. Mol. Life Sci., 2020.

Youtube
Vimeo
Google Maps
Spotify
Sound Cloud